Flux de marchandises

Les hypothèses de base de la Communauté européenne

Réponse précise à la question "qu'est-ce qu'un certificat CE?" dépend de la solution des hypothèses de base du fonctionnement de l’Union européenne. Il consiste en ce que l'essentiel de son addition repose sur trois principes: la libre circulation des marchandises, du visage et des capitaux. Pour créer les principes ci-dessus, les États membres de l'UE ont décidé de surmonter tous les obstacles aux échanges intracommunautaires et se sont mis d'accord sur une politique commune à l'égard des partenaires extérieurs à l'UE. Grâce à cela, un espace d'échange a été créé sur la place de la communauté, qui convient au dernier, qui utilise la place située à la frontière d'un pays. Vous avez reçu la société du marché unique européen ou du marché commun.

Marché commun européen et introduction de produits à l'achat

Les exigences nationales relatives à l'état et à la sécurité des produits constituent l'un des principaux obstacles liés au commerce entre pays. Dans tous les pays, différentes lois et valeurs étaient divisées de manière significative entre différents pays. Le fabricant, qui dépendait de la vente de ses articles dans les pays suivants, devait à chaque fois satisfaire ses besoins personnels. Pour éliminer les obstacles au commerce, il était nécessaire de supprimer ces différences. Les normes associées à la rotation des articles ne pouvaient pas être levées. Par conséquent, une bonne solution consistait à unifier les valeurs dans la taille de la communauté entière, grâce à laquelle les échanges commerciaux dépendaient des mêmes exigences.

Lors de la première étape, nous avons tenté de réglementer les réglementations de l'UE en matière de qualité des articles et des matériaux. Du soin à un niveau élevé de complexité et de processus fastidieux ont été libérés d'une telle solution.

La solution a été de créer une harmonisation technique simplifiée. Les exigences essentielles de sécurité pour des groupes de produits spécifiques ont été déterminées et doivent être respectées avant la commercialisation du produit ou du produit sur le marché simple européen.

Les entrepreneurs de pays tiers qui dépendent d'un article à acheter sur le marché de la Communauté, par exemple de Turquie, doivent le faire pour que leur produit soit conforme aux règles et principes de qualité de l'UE. Montrer ce fait est entre leurs mains.

Des normes harmonisées ont été créées, permettant aux entrepreneurs de savoir quelles exigences de base doivent être définies. Cependant, l'utilisation de ces règles n'est pas une obligation. Entrepreneur qui prouve d'une manière spéciale que ses revenus sont appropriés pour être achetés aux ventes communautaires.

Certificat Ce - déclaration du fabricant

Le marquage Ce n'est rien d'autre qu'une déclaration du fabricant que le produit répond à certaines exigences du règlement.Il a la forme d'une déclaration du fabricant ou d'un représentant autorisé. Confirme que le produit était dans le contrat avec les exigences de base contenues dans les directives pour un produit spécifique. Bien sûr, vous ne pouvez vivre qu’une ou quelques autres directives.

Le droit communautaire prévoit une présomption de conformité et la réalisation d'exigences minimales liées à la sécurité pour un produit portant le marquage CE.

Le certificat CE est mis sous notre responsabilité par le fabricant ou un représentant autorisé. Il en résulte après avoir prouvé que le produit répond aux exigences strictes de la directive. Pour vérifier ce fait, une procédure d'évaluation de la conformité est obtenue et, après une vérification correcte, une déclaration de conformité est établie. Les procédures d'évaluation de la conformité peuvent être divergentes en fonction des risques liés à l'utilisation d'un produit particulier. Plus le risque de produire l'effet est rapide et profond, plus le fabricant ou son mandataire doit respecter de procédures. Dans certains cas, il est conseillé de respecter plus d'une douzaine de normes communautaires.